titre economie positive
Bouton vers Homepage
Home > Vie professionnelle > Management exécutif > Relations humaines
envoyer a un amiimprimer l'article

Comment organiser un audit social au sein de l’entreprise ?

L’audit social vise à contrôler que les pratiques sociales d’une entreprise respectent un code de conduite. Ce dernier peut être défini par la société elle-même ou par exemple par l’organisation internationale du travail.

Pour réussir l’audit, le choix de l’auditeur est primordial. L’auditeur doit garantir son indépendance vis-à-vis des intérêts de l’entreprise. Mais également être sensible aux problèmes sociaux et établir des liens de confiance avec les travailleurs.

Les auditeurs efficaces sont rares. Il est donc difficile de donner une règle absolue quant au choix des auditeurs. Cependant, quelques règles peuvent vous aider à choisir l’auditeur expert.

Pour le choix de l’auditeur :

  • Choisissez d’abord l’auditeur le plus indépendant possible des entreprises qu’il contrôle !
  • Ensuite, optez pour celui qui connaît le mieux les procédés de fabrication spécifiques à l’industrie qu’il faudra auditer !
  • Veillez également à ce que votre enquêteur ait une bonne connaissance du contexte local où se situe la firme étudiée !
  • Prenez garde que votre auditeur établisse une relation de confiance avec les travailleurs qu’il entendra ! A cet égard, la règle numéro un est la confidentialité des déclarations des ouvriers.

Pour le processus de l’audit :

  • Dans un premier temps, un référentiel d’audit va préciser les droits sociaux et règles spécifiques concernant les conditions de travail que l’entreprise est tenue de respecter ;
  • Dans un second temps, un bon référentiel, par exemple un code de conduite, contenant des critères clairs et précis va vous permettre de vérifier le respect des normes par l’entreprise que vous souhaitez analyser ;
  • Pour que votre auditeur vous donne pleine satisfaction, établissez une méthode ou un guide d’intention lui détaillant l’organisation de l’audit à mener !
  • Sachez également que tout bon audit est précédé d’une phase de préparation où l’auditeur informera l’entreprise sur le déroulement de l’enquête !
  • Lorsque l’audit sera en cours, votre investigateur utilisera des sources variées et aura besoin de preuves tangibles, par exemple, des documents écrits émanant de l’entreprise, des contrats de travail ou encore des entretiens avec les travailleurs et les membres de la direction.

L’audit donnera lieu à un rapport écrit rendant compte de l’adéquation entre la pratique sociale en vigueur dans la société et le contenu du code de conduite de celle-ci. Lorsque l’audit social est conclu, il est conseillé de proposer un plan d’actions correctives, surtout si l’audit n’est pas reluisant car s’il ne donne lieu à aucun changement, il n’a pas lieu d’être.


Aidez-nous à améliorer le contenu de cet article.
Vous avez vu une erreur ? Vous connaissez bien le sujet ?
Envoyer votre contribution en cliquant ICI
recherche avancée  fleche vers droite decorative
Dans la même rubrique